Accompagnement pré et postnatal en réflexologie

Du désir d’enfant à la sortie de la maternité, la réflexologie permet un véritable accompagnement de ce moment toujours unique pour chaque mère et chaque père.

Moment du désir

Avant la conception, la réflexologie apporte la détente, la relaxation du fait de la sécrétion d’endorphine communément appelées hormones du bonheur.

Elle portera ensuite sur la "préparation" de l’organisme en le détoxifiant, notamment des moyens de contraception, et en activant les hormones de la fertilité.

Dans le cas d’une PMA ou d’une conception difficile, l’accent sera mis sur l’aspect relaxation afin d’accompagner ces parcours difficiles, tant pour le corps que pour l’émotionnel.


Pendant neuf mois

Le projet, l'attente puis la venue au monde d'un enfant sont toujours des moments intenses, tant pour le corps que pour l'émotionnel. Ces neuf mois à venir sont mouvementés pour ces deux sphères !

Le corps subit des changements anatomiques et physiologiques, qui créent des tensions parfois importantes. La valse des hormones entraine des bouleversements émotionnels et psychiques intenses.

Les neurosciences ont montré que lors de la grossesse, les zones de neurones du cerveau associées aux relations sociales, à la capacité de reconnaitre les émotions d’autrui (lien fait avec la théorie de l’esprit) et aux propres émotions de la femme subissaient des modifications, se transformaient comme si le cerveau de la future mère se préparait à accueillir l’enfant !

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, la grossesse se déroule sur dix mois lunaires, chacun associé à un organe auquel il faudra être particulièrement attentif par son hygiène de vie, notamment au niveau de l’alimentation. Ainsi, le premier mois, temps de nidification de l’embryon, est régi par le foie. Il est dit que les méridiens se forment durant ce mois. Il est conseillé de se nourrir avec une nourriture bien cuite et de privilégier les céréales, telles le mais, le riz et le quinoa.

L’énergie du corps doit être toute dirigée vers le bassin et plus particulièrement l’utérus. Lorsque cela n'est pas le cas, cette énergie se disperse, n’est plus canalisée de manière pertinente et crée des désagréments tant au niveau physique qu’émotionnel.

La réflexologie permet d’accompagner ces manifestations au fur et à mesure. Elle se pratique dès le début de la grossesse avec des manipulations douces et légères, le métabolisme de la femme enceinte se transformant. Elle a des actions sur les différents maux découlant des tensions et des bouleversements hormonaux (nausées, troubles digestifs et transit difficile, douleurs musculaires et dorsales, sciatiques, problèmes de sommeil, rétention d’eau, jambes lourdes...).

Pour le futur papa, il est parfois difficile de trouver sa place et de se sentir acteur de l’événement à venir. Lors du neuvième mois, il peut s’il le souhaite découvrir les points réflexes qui lui permettront, le temps du travail venu, de soulager et d’apporter de la détente.


Le bien-être postnatal

La mère a porté son enfant pendant neuf mois. Neuf mois pendant lesquels elle a créé des liens forts avec lui. Après l’accouchement, de grands changements se font, tant psychiques, familiaux que physiques.

La jeune mère doit s’adapter à de nouveaux repères tant familiaux que dans la gestion du quotidien, répondre aux besoins de son bébé, se réapproprier son corps.

La réflexologie, toujours exercée avec douceur et légèreté car le corps de la femme subit encore tensions et changements hormonaux, est une aide lors de cette période délicate. Là encore, elle agira :

- sur le corps en l’aidant à retrouver sa vitalité et son équilibre naturel et sur des problématiques de peau, de lactation, de cicatrisation, de fatigue, d’insomnie, de fuites urinaires, de maux de dos, - sur la sphère émotionnelle, en prévention notamment du baby-blues, en procurant bien-être et détente.


Il est bien entendu que des séances de réflexologie ne peuvent en aucun cas lors de la grossesse se substituer au suivi par une sage-femme et/ou un gynécologue, ni suite à l’accouchement à celui d’un kinésithérapeute pour la rééducation du périnée !


Article écrit par Sandrine PIATON


Page Facebook : @bienetetre

  • Facebook
  • Instagram

Contact : Christelle BESSON - 06 14 17 60 88reseaubelam@gmail.com

© Copyright 2020 Réseau BELAM - Tous droits réservés 

Site web et illustrations réalisés par Claire Dujardin

Mentions légales    -    Politique de protection des données personnelles   -