Accompagner un enfant en réflexologie pédiatrique

Du ventre maternel au monde extérieur Selon la tradition chinoise, l’être humain est enfant de la Terre et du Ciel, de l’entrelacement de ces deux énergies, l’une cosmique, le Ciel, et l’autre matérielle, la Terre.

Le nouveau-né commence sa vie dans le mouvement "Eau" : dans le monde intra-utérin tout d’abord, univers calme, rassurant, offrant pénombre et quasi-silence. Le foetus baigne alors dans le liquide amniotique qui le berce, l’entoure et l’enveloppe. Il est entouré par les sons, les bruits qui lui parviennent du monde extérieur mais également de la vie intra-utérine. Il est bercé par les mouvements maternels lorsque maman se promène, fait les courses ou danse. Et lorsque maman se repose enfin, c’est le lent va-et-vient de sa respiration qui s’imprime en bébé.

Lorsque le crâne du nouveau-né passe par le bassin de sa mère, porte vers cette vie extérieure, il est « massé » et reçoit alors l’information de sa naissance. D’univers connu et rassurant, il découvre subitement un monde inconnu et étranger. Lors de sa naissance, le nourrisson reste en demande de ce cocon, de cette douce intimité. Le monde extérieur ne l’intéresse pas encore, seul ce qui est proche lui est nécessaire et indispensable.


Le rôle de la peau et du toucher

Le toucher est le premier sens développé par le foetus et cela dès le deuxième mois.

Toucher, c’est par là que tout commence. Toucher la peau, c’est assurer une sécurité affective sans faille. C’est ce premier sens indispensable à la vie, celui qui maintient en vie car tout enfant, même repu, peut se laisser dépérir si ce contact de peau à peau est inexistant, si cette nourriture sensorielle est absente.

La peau sert aussi de barrière contre les agressions extérieures, permet le maintien de la température corporelle, joue un rôle immunologique et est un site de protection contre les infections. Son rôle sensoriel est majeur. Les capteurs situés sous sa peau envoient au bébé les informations sensorielles concernant le chaud, le froid, la douleur et la pression.

En Médecine Traditionnelle Chinoise, la peau relève du mouvement Métal qui est le grand protecteur. Protecteur de notre organisme par le système immunitaire, protecteur au niveau psychologique puisque telle " une épée", il permet de discerner, d’acquérir la sagesse qui nous protège des situations difficiles et de faire des choix. Les bienfaits constatés lorsque l’on masse une personne de manière régulière sont nombreux : confiance en soi, sociabilité, renforcement du système immunitaire, augmentation des sécrétions d’endorphine et d’ocytocine, amélioration du sommeil.


La réflexologie pour le nourrisson et l’enfant

Une séance de réflexologie peut intervenir très rapidement après la naissance et est emprunte de bienveillance, de douceur et de respect.

Moment de douceur donc, d’échange et de confiance, elle se veut simplement porteuse de bien-être et d’équilibre. Elle s’effectue sur les pieds, la colonne vertébrale (axe vertical qui s’élèvera au fur et à mesure des années de la Terre vers le Ciel, porteuse de toutes les émotions) et le crâne. La manipulation est tout en douceur et la pression toujours légère.

Sur le ventre, dans les bras ou sur le ventre de maman, lové sur le coussin d’allaitement, bébé peut se sentir entendu et en sécurité. Les plus grands privilégieront la position assise ou allongée.

La réflexologie accompagne pour apaiser le stress de la naissance, les encombrements respiratoires, les poussées dentaires, les difficultés digestives, les problématiques de sommeil, les terreurs nocturnes, les problèmes ORL, les allergies, le rhume des foins, les problèmes de peau, le stress émotionnel, l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur, une séparation, l'entrée à l’école, les changements difficiles à vivre, l’instabilité, les changements d’humeur, les problèmes attentionnels avec ou sans hyperactivité.


Grandir avec la réflexologie

Faire découvrir la réflexologie très jeune à un enfant, c’est lui offrir un moyen de devenir acteur de son bienêtre et de savoir garder un bon état de santé tout au long de sa vie d’adulte.


Article écrit par Sandrine PIATON


Page Facebook : @bienetetre

  • Facebook
  • Instagram

Contact : Christelle BESSON - 06 14 17 60 88reseaubelam@gmail.com

© Copyright 2020 Réseau BELAM - Tous droits réservés 

Site web et illustrations réalisés par Claire Dujardin

Mentions légales    -    Politique de protection des données personnelles   -