Carnet spécial : octobre rose

1-2-3 Soleil !!! Le jeu du moral optimiste

"T’as plus de chimio ? Super ! On va pouvoir reprendre comme avant !"… ou presque… car après la guérison physique, démarre la reconstruction psychique, la (re)découverte de soi. Un long chemin solitaire et invisible… 10 à 30% des femmes ressentent les symptômes d’une déprime, voire d’une dépression, dans l’année qui suit les traitements lourds (40% dans les deux ans).


Alors comment faire partie des 70 à 90% qui restent sur le haut de la vague ? Comment éviter de se laisser emporter ? Voici quelques astuces pour entretenir son moral au beau fixe.


RÈGLES DU JEU

1° Je place mon phare (ou mes phares)

2° Je m’entraîne quand tout va bien !

3° Je teste différentes pratiques

4° Je focalise sur les progrès, aussi petits soient-ils

5° Je recommence


1° Je place mon phare (ou mes phares) Quand notre cerveau est perdu dans le brouillard de la déprime, il arrive qu’on en oublie même que l’on a des outils simples pour le dissiper. Alors, en amont, placez un repère symbolique dans les lieux de vie (maison, travail, voiture) à des endroits stratégiques où vous passez régulièrement (miroir de la salle de bain, portefeuille, WC, placard à chaussures, évier…). Il vous servira de déclic pour vous rappeler que vous pouvez modifier votre moral, et l’améliorer même un tout petit peu. Ce peut être un Post-it, un objet significatif, un carillon qui vibre à votre passage, un bijou que vous mettez tous les jours…


2° Je m’entraîne quand tout va bien ! Et oui ! C’est tellement plus facile d’ancrer de nouvelles habitudes dans notre quotidien quand tout va bien ! Et d’autant plus facile de les reproduire quand la tempête se lève, car ils seront inscrits dans vos mémoires (mentale, corporelle, émotionnelle).


3° Je teste différentes pratiques Notre Être est composé d’un corps, d’un mental, d’émotions et d’un esprit, fonctionnant en corrélation. Nous pouvons donc aborder une problématique sous ces différents angles. Selon notre nature, selon les jours, voire les heures de la journée, une technique sera plus efficace qu’une autre. Alors testez-en plusieurs !


4° Je focalise sur les progrès. Il est important de rééduquer notre attention sur les points positifs de chaque situation, aussi petits soient-ils. Plus vous les repérez, plus votre cerveau comprend que c’est cela que vous voulez : voir les belles choses de la Vie, constater les progrès que vous faites, pour aller de mieux en mieux. Ne sont-ce pas de simples petits points dans le noir qui illuminent le ciel de la nuit ?!


5° Je me félicite… et je recommence Qu’il est bon d’entendre des remerciements et des félicitations !!! Et comme les autres ne se rendent pas toujours compte de vos progrès intérieurs, autant le faire vous-même ! C’est d’ailleurs très bon pour renforcer l’estime de soi, au passage…


Quelques ASTUCES À TESTER… et attestées

Partant du principe que lorsque l’on est déprimé, on n’a envie de rien et que tout demande un effort démesuré, allons à l’essentiel : un simple petit geste, une seule toute petite action, et le mécanisme plombant de la déprime commence à tourner dans l’autre sens : celui du mieux-être. Faites donc à la hauteur de ce qui est possible pour vous au moment où vous choisissez d’agir pour aller mieux, et félicitez-vous de ce petit pas vers l’avant.


Hé Hi, Hé Ho… Ça vous rappelle quelque chose ? Joie et bonne humeur dans les rangs… Le chant a des vertus apaisantes, réjouissantes, selon le rythme que l’on choisit. Pas la force de chanter ? Faites juste résonner des voyelles dans votre gorge et observez les vibrations dans votre cage thoracique. Quelle nouvelle émotion agréable prend naissance en vous ?


Alors dansez maintenant !

Remettre du mouvement dans son corps défige l’esprit bloqué par la déprime : changer de position, bouger la tête en douceur, faire des arabesques avec ses bras, puis se laisser emporter par des vagues de plus en plus grandes, dans les jambes, dans le buste qui ondule … et ressentir les muscles qui bougent. Reprenez contact avec votre corps et ses sensations agréables.


CHIIIISSSS ! Souriez

Voilà un outil magique et mécanique : en souriant, vous activez une trentaine de muscles du visage, ce qui envoie un signal au cerveau : "Je vais bien" ; celui-ci déclenche alors une hormone, la sérotonine, qui diffuse dans le corps la sensation d’aller bien. Malin, non ? Pas envie de sourire ? Serrez un crayon entre vos dents : les muscles concernés sont étirés et le message envoyé au cerveau !


J’inspire… J’expire…

D’abord pour oxygéner vos cellules et votre cerveau (inspiration par le nez), ensuite pour ouvrir votre cage thoracique et lui redonner de la souplesse, et enfin pour vous nourrir de ce qui vous est utile sur le moment : une grande expiration pour vider l’inutile (dioxyde de carbone, émotions, pensées négatives, stress, douleurs, nostalgie, brouillard…) ; puis j’inspire par le nez en imaginant une couleur qui me plait, un parfum qui me met en joie, un souvenir, de l’air pur, de la détente, du courage, de l’enthousiasme… ; j’expire et je visualise se diffuser dans mon corps ce que je viens d’inspirer.


Mon carnet magique

Commencez par vous offrir un magnifique carnet, choisissez la forme, la couleur, la matière, la taille qui vous plaisent. Sortez vos feutres, crayons de couleur, stylos multicolores, et écrivez ! Vos états d’âmes, ce que vous ne voulez plus, ce que vous souhaitez désormais, notez les points positifs de chaque journée (les 3P), les cadeaux que vous a fait la Vie (même les plus petits), collez des photos, des illustrations, rêvez et vivez votre VIE…


Dans tous les cas, il s’agit d’être présent(e) à ce que l’on vit : la respiration, les ressentis corporels, les pensées, les perceptions par les cinq sens, les émotions du moment, pour redonner toutes ses dimensions à la Vie.

Et rappelez-vous : "Il y a toujours une étoile qui brille pour toi quelque part" !


Article écrit Nathalie DELAUNAY Sophrologue optimiste, praticienne en Dien Chan.


Page Facebook : Etoile et VieS

Site internet : www.etoile-et-vies.fr


Retrouvez cet article à la page 20 du magazine #3


  • Facebook
  • Instagram

Contact : Christelle BESSON - 06 14 17 60 88reseaubelam@gmail.com

© Copyright 2020 Réseau BELAM - Tous droits réservés 

Site web et illustrations réalisés par Claire Dujardin

Mentions légales    -    Politique de protection des données personnelles   -