Le masculin sacré

“ … mais sois un homme ! ” Une phrase qui m’assassinait et me dévalorisait à chaque fois que je l'entendais

Un chemin vers le masculin sacré.

Petit saut dans le passé. J'ai la trentaine, je suis dans le salon de mon appartement avec ma femme. Nos deux filles dorment à côté. Nous nous disputons pour je ne sais quelle raison. Et alors que j'essaie de comprendre ce qui ne va pas chez moi, j’entends : "… mais sois un homme !"


Des mots qui me laissent perplexe. Je fais 1,92 mètre, je suis plutôt bien bâti, j’ai contribué à construire une famille, j'ai un boulot et pour finir j'ai entre les jambes la justification que je suis du genre masculin. “ … mais sois un homme ! ” par Arnaud Une phrase qui m’assassinait et me dévalorisait à chaque fois que je l'entendais. Alors comment et qu'est-ce que cela veut dire, "devenir un homme ?"


J'ai compris plus tard que cette quête avait commencé bien avant cette époque et que nous étions nombreux à chercher ces réponses. Cette estocade n'était là que pour me remettre en marche vers mon masculin sacré. Une ré-union Quand je parle de ce sujet, certains croient que je souhaite augmenter la séparation qui existe entre l’homme et la femme. À mon sens, la rééquilibration des polarités attire les aimants (amants) l’un vers l’autre. C’est l’alignement de l’homme dans sa puissance qui lui donne envie de reconnaître et de respecter la femme pour qui elle est.


Dans cette recherche du masculin sacré, l’homme s’ouvre à lui-même et devient alors magnétique. Ce magnétisme n’est pas dû à un jeu de séduction pour prendre le pouvoir ; mais à l’attraction due à la réunification naturelle de deux pôles opposés, différents et complémentaires. Quand je sais que trois couples sur quatre se séparent avant la 4e année de mariage, je crois qu’il est important que nous retrouvions notre propre énergie.

Qu'est-ce que le masculin sacré ?

• Qui sommes-nous en tant qu’homme ? Répondre à cette question nous permet de défaire le déni et le manque de confiance en nous. Ces deux blessures naissent de la croyance que l'état d'homme dépend d'actions que nous devons faire pour être à la hauteur de nos attentes. Nous cherchons alors à faire de bonnes actions et pour cela, l'élan premier est de prendre exemple sur nos aïeux. Recopiant ou cherchant à faire l'inverse de ce qu'ils nous ont proposé pour arriver, un jour, à faire ce qu'un homme "doit" faire. Incarner le masculin sacré n’est pas un savoir-faire, mais un savoir-être. Et être un homme ne s'apprend pas. C'est la reconnaissance de l'homme que nous sommes qui nous permet d'être Shiva*.

Nous allons voir certains archétypes qui nous permettent d'emprunter ce chemin de découverte de cette puissance qui existe en nous. (* Shiva est un dieu hindou. Une de ses facettes est l’énergie masculine dans son état le plus pur. Chose intéressante cette facette n’est décrite que lorsqu’elle est mise en relation avec Shakti, l’énergie matricielle/féminine.)



• Que veut dire "être un homme" ? Il n’existe pas de définition précise car il n’y a pas de but à atteindre. En effet, ma première erreur dans cette recherche a été de croire que je pouvais arriver, à un moment de ma vie, à incarner Shiva dans sa pureté et sa perfection ; et que pour Masculin Sacre' 37Masculin Sacré... cela, il fallait que j’arrive à le copier dans ses actions. Il fallait donc que je sois lui. La comparaison avec ce dieu était source de grande dévalorisation pour l’homme que je suis.


L’objectif de le rejoindre à son niveau m’obligeait à gravir une montagne qui me semblait infranchissable. Dans cette démarche, je confirmais le peu de valeur que je donnais à mon humanité. Or, c’est dans l’expression de mon humanité et de sa sexualité que cette énergie du masculin sacré, ce Shiva, prenait tout son sens. Le masculin sacré est un chemin riche en découvertes, en émerveillements et en jouissances.


Profitons de ce chemin qui nous propose de nous reconnaître tels que nous sommes. Pour cela nous pouvons en premier lieu accueillir les deux énergies complémentaires qui équilibrent l'homme.


Article écrit par Arnaud DANCIE, praticien et coach de vie.


Facebook : Dancie Arnaud pro

Site internet : www.dancie-arnaud.com


Découvrez l'article en intégralité à la page 36 du magazine #4 de l'hiver.

0 vue0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram

Contact : Christelle BESSON - 06 14 17 60 88reseaubelam@gmail.com

© Copyright 2020 Réseau BELAM - Tous droits réservés 

Site web et illustrations réalisés par Claire Dujardin

Mentions légales    -    Politique de protection des données personnelles   -