Reportage saisonnier du printemps : la sève de bouleau

Les Amérindiens considéraient le bouleau comme un arbre sacré, tout comme les Celtes qui ont fait de lui le premier arbre de leur calendrier.

Le bouleau porte en effet de grandes vertus de douceur, de grandeur, de sagesse, bref, c'est un maître.

C’est la première espèce d’arbres à repousser sur les lieux dévastés et donc à panser les plaies de la nature.

Cet arbre, très commun en France, peut atteindre 25 mètres de haut, sa durée de vie est rarement plus de 100 ans.

Il pousse sur tout le territoire jusqu’à 2 000 m d’altitude.

Le bouleau apprécie l'exposition au soleil ou la demi-ombre. Il se plaît sur tous les types de sols et supporte même les températures très basses.

Sa souplesse et sa légèreté semble nous montrer qu’il peut purifier notre organisme et nous redonner de la souplesse dans les articulations.

La sève de bouleau est un liquide incolore, translucide et légèrement sucré. Essentiellement composée d’eau (99%), elle contient notamment du glucose, du fructose, du calcium, du magnésium et du potassium, sachant que sa composition varie en fonction des sols, des arbres, des saisons, des années.

Sa récolte se fait à la fin de l’hiver, voire au début du printemps ; en altitude, elle se fera plus tardivement.


Récolter toujours avant l'apparition des feuilles.

La sève de bouleau est extrêmement désaltérante. Elle est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires (particulièrement au niveau des articulations et donc recommandée dans les cas d’arthrites et de rhumatismes).

Elle est aussi drainante en facilitant l’élimination rénale (d’où son indication dans la prévention des calculs rénaux), revitalisante et reminéralisante.

Elle aide à éliminer les toxines, stimule l’organisme et le système immunitaire, diminue le taux d’acide urique et de cholestérol, et permet un excellent drainage sanguin et lymphatique de l’organisme.

COMMENT PROCÉDER ?


Privilégier des arbres plutôt âgés, d’un diamètre de plus de 30 cm. Cela vous permettra de récolter plus de sève (pour un gros arbre de 30 cm de diamètre, compter 2 à 5 litres de récolte par jour).

Lors de la récolte, ayez conscience que vous faites une blessure à l’arbre. Aussi, travaillez le plus proprement possible pour éviter que la plaie ne devienne une porte d’entrée pour des champignons ou des bactéries.

À l’aide d’une perceuse faire un trou de 2 cm de profondeur environ, légèrement en biais, orienté vers le sol.

Lorsque le trou est fait, la sève coule ; disposer au niveau du trou un petit tuyau, ou une paille, qui permettra à la sève de couler dans la bouteille que vous accrocherez au tronc d’arbre.

Une fois la sève récupérée, c’est-à-dire le lendemain, il est essentiel de reboucher le trou effectué afin d’éviter que des parasites ne pénètrent dans l’arbre (reboucher avec de l’argile, de la terre et un bout de bois).

COMMENT L’UTILISER ?


La sève de bouleau peut être consommée telle quelle en cure de 3 semaines à la sortie de l’hiver. Prendre 1 verre (maximum 200 ml) par jour, de préférence le matin à jeun.

A noter qu’il ne faut pas confondre le jus de bouleau et la sève de bouleau. Les produits vendus sous le nom de « jus de bouleau » sont simplement une macération de jeunes feuilles de bouleau dans de l’eau, en bref, l’équivalent d’une infusion bien concentrée.

L’un comme l’autre aurait sensiblement les mêmes effets thérapeutiques, par contre la sève serait plus riche en minéraux.

Le bouleau ne présente pas de toxicité et les remèdes à base de bouleau ont peu de contre-indications. Ils doivent cependant être évités en cas de troubles cardiaques ou rénaux graves, d’allergies au pollen de bouleau et aux dérivés salicylés (aspirine). Ils sont également déconseillés aux enfants et aux femmes enceintes et allaitantes.

Enfin, pour profiter de tous les bienfaits du bouleau sans risque, n’oubliez pas de boire suffisamment d’eau le temps de son utilisation !


Article écrit par Sabrina MILLOT


Site internet : http://sabrinamillot.wixsite.com/lavalsedesaromes

Page Facebook : La valse des arômes

  • Facebook
  • Instagram

Contact : Christelle BESSON - 06 14 17 60 88reseaubelam@gmail.com

© Copyright 2020 Réseau BELAM - Tous droits réservés 

Site web et illustrations réalisés par Claire Dujardin

Mentions légales    -    Politique de protection des données personnelles   -